J'aime ! J'aime ! Pour la première fois, peut-être, les réseaux sociaux : Daily Motion et Facebook notamment ont publié des images de parents et professeurs escaladant l'immeuble où des adolescents passent leur bac. Quand j'ai vu les images pour la première fois, je n'ai pas tout de suite compris que ces hommes qui escaladaient la façade apportaient à leurs proches des anti-sèches pour réussir leur examen. Incroyable ! A voir tous ces gens, on devine bien que les tricheries aux examens est un sport national dans cette région, qui ne datent pas d'hier. Le journaliste indien qui commente les images sur une chaîne de télévision nationale dit que le gouvernement local a été obligé de "faire quelque chose" maintenant que la fraude est révélée au grand jour. je veux bien le croire. Amusant tout ça. L'Inde est rappelons-le, la plus grand démocratie du monde. J'ai maintenant des doutes sur la qualité de cette démocratie.

Milton Glaser

 C'est toujours un heureux événement que de "découvrir" un monument, un paysage ou un artiste. Je suis un ignorant heureux quand je découvre quelque chose ou quelqu'un qui fait de belles choses. Cette semaine je suis "tombé sur Milton Glaser. C'est plutôt Milton Glaser qui  m'est tombé dessus. Alors que  beaucoup de ses oeuvres sont archi-connues comme "I love New York" avec ce joli coeur rouge, je ne connaissais même pas son nom. L'ignorance a du bon : elle me donne l'occasion, à mon âge, de m'enthousiasmer à chaque découverte.

**

L'origine du monde.

  Par ce titre, je ne veux pas parler de la délicieuse peinture de Gustave Courbet, mais de l'origine de la planète Terre et de son peuplement qui a suivi. Cela fait deux nuits que je me réveille à 4 heures du matin et deux nuits que je vois le même documentaire sur France 5. En fait, il ne s'agit pas du même documentaire mais d'une série d'une dizaine de films réalisés par Georges Harris qui s'appelle "Les clés de l'univers". En tout cela fait peut-être une quinzaine d'heures d'explications sur la création du monde ou de l'univers, comme vous voulez. Je ne me suis pas rendormi. J'ai appris, ces nuits-là comment la planète terre s'est construite au cours de ces millions d'années. Je me trompe peut-être de quelques millions d'années mais je ne suis pas encore un astrophysicien confirmé...Tout ce qu'il m'intéresse dans cette affaire c'est que le monde s'est construit (et continue à se construire) sur un temps très long et que le hasard y est pour beaucoup. Voilà ce que je retiens de ces trois heures de projection. Pas une seule fois, je n'ai entendu le nom de dieu. Pour la bible, le monde a été créé en 6 jours. Très sympa cette explication, mais pas plus convainquante l'histoire du "Chat botté" de Charles Perrault ou "Harris Potter" de JK Rowling.

  Mais peu importe ce que les astrophysiciens écrivent sur la création de l'univers, les hommes aiment se raconter des histoires. Ils aiment les contes de fées, surtout les filles (pour les contes de fées). Je revois bien les jeunes filles qui sont dans un état second le jour de leur mariage à l'église. Avec les grandes orgues, le curé en position d'attente, la marié aussi, les invités également...Un vrai conte de fées. mariage qui se termine une fois sur deux par un divorce.

  Je n'ai pas vraiment d'explication pourquoi les humains sont tellement attachés au religieux et au sacré. C'est comme ça. En Thaïlande, j'ai toujours trouvé incroyable l'attachement des Thaïs avec l'au-delà et les ancêtres.

  Ces films sur le fonctionnement de l'univers m'ont appris que notre planète est fragile, c'est un peu par hasard que nous existons et notre existence n'est pas du tout assurée. Avec cette histoire de réchauffement climatique, nous risquons bien de disparaître, pour renaître peut-être un jour, comme au temps des grandes glaciations. Nous ne sommes vraiment pas grand chose dans cet univers. Une fois ceci dit, on se demande pourquoi les hommes continuent à se chamailler en permanence pour des conneries ou des querelles religieuses de second ordre. l'homme est vraiment petit quand il fait la guerre. Qu'est-ce qu'on garde de Napoléon ? Ses campagnes militaires ou son code civil ?

 

 

 

 

Retour à l'accueil