J'ai vraiment l'impression que ma vie est sauvage. Je quitte un logement correct pour venir dans le sud avec des carton. Robin Crusoé a, lui aussi, sauvé sa peau en échouant sur une île déserte avec quelques outils, un fusil et une bible. Je suis, en quelque sorte un naufragé volontaire (non je préfère être à ma place qu'à celle d'Alain Bonbard qui, en 1952, est resté des semaines sans nourriture embarquée sur son zodiaque). Je suis naufragé volontaire de moi-même. Et ce n'est pas rien non plus.

  Ce mercredi, mon internet fonctionne, mais je n'ai pas un meuble. Tout mes objets personnelles sont dans des sacs poubelles et dans deux cartons. Demain, je vais essayer de trouver quelques petits meubles chez Emmaüs Nice. La nuit dernière, j'ai mal dormi. J'étais préoccupé par le frigo (de l'appartement) dont le thermostat est défectueux. J'ai passé une partie de la nuit à régler une programmateur pour couper l'arrivée de l'électricité périodiquement.

  Je suis fatigué. J'ai essayer d'aller chez le concessionnaire Nissan à l'autre bout de Nice, sans succès. Mon GPS était perdu. je n'avais aucun plan de la ville et les place où arrêter un véhicule (pour demander mon chemin) sont rare. Je suis rentré bêtement à la maison. J'ai bu une bière, pris une douche. j'avais envie de ma coucher. Le blog m'en a empêché. Comme vendredi, je prévois une journée difficile, alors aujourd'hui, ce sera donc je jour du blog.

  Cet après-midi, j'ai essayer d'aller dans un magasin de meubles à Cap 3000 (gros centre commercial du coin).  Pas une place pour stationner et plein de monde dans les allées qui attendent des places. J'ai abandonné. Le parking gratuit attire beaucoup, il est près de la mer et des bistrots du littoral.  Dure journée sous le cagnard ( : "soleil" pour mes amis étrangers).

  Je vais me coucher de bonne heure, je devrais dormir maintenant que le frigo fonctionne (more or less).

  Je ne me souviens pas m'être informer de ce qu'il se passe dans le mon, et en France. Comme quoi, on peut très bien vivre tout en ignorant ce qu'il se passe dans le monde. C'est bien triste tout de même.

*****

****

***

**

*

Retour à l'accueil