Samedi 8 Novembre
Centre Commercial avec tous les super trucs y compris WAl-Mart.
Starbuck coffee. Rien d'autre pour me connecter. Mais le café est bon. La musique agréable. Mais il faut payer 5 dollars canadiens pour deux heures d'internet. Le radin n'aime pas payer. C'est son vice. Il a les mains crochues et a beaucoup de peine pour sortir les sous. A propos, au Canada, on dit sous pour les cents et piastre pour dollar. Comme sous Louis XIV. Vous me devez 100 piastres, margoulin !!!
Hier en quittant Montréal j'ai vu des espèce de cabanes, bancales, sur le bord de la route. Elles avaient de belles couleurs. Ma curiosité m'a fait demi tour. Voilà ce que j'ai découvert. Et pourtant Montreal n'est pas le Grand Nord canadien.
Voilà. Quand la glace est suffisamment costaud pour supporter le poids des petites maisons qui font pas plus que 2,5 mètres sur 2, elle sont tirées par un tracteur et placées sur la glace pour l'hiver, les gens creusent un trou devant la maison, ils y place une canne à pêche et voilà. A partir de l'intérieur de la maison on surveille sa ligne. Voilà un des loisirs d'un canadien.
J'ai appris cet après-midi à Ottawa, en parlant avec un "canadien français", qu'il y avait au canada des Québécois et des Canadiens français. Les Québécois habitent surtout sur la partie est du Québec et les canadiens francais sont surtout sur Montreal.Et apparemment, ils ne s'aiment pas trop. Je n'ai pas trop compris ce qui les différencie.
Autre chose par rapport à la langue. J'ai rencontré un commerçant papetier de son métier qui m'a rassuré sur l'avenir de la langue française. La langue française se porterait mieux qu'il y a trente ans, depuis que certaines lois ont été votées.
Je n'ai rien dit sur Ottawa.
Je suis arrivé hier en fin d'après-midi, j'ai vu des bâtiments magnifique qui datent....pas du Moyen-Age ! mais 18 ou 19 siècle. Ottawa est une ville imposante, On y parle français et anglais. Mais la signalisation n'est pas au point. Malgré une carte et des indications précises, je n'ai pas été foutu de trouver mon autoroute 412. Je suis allé à l'Aéroport international d'où je pensais trouver un fléchage. Rien de l'aéroport : une route qui mène à Ottawa. J'ai fait 50 km de promenade sous une pluie battante avec mes warnings.
Demain ou après-demain, je serai à Toronto, toujours dans l'Ontario.






à cet endroit, quand la glace est formée, on met à "la glace" les petites maisons









Retour à l'accueil