Dessin de Plantu Le Monde du 3.08.20

Dessin de Plantu Le Monde du 3.08.20

Le Liban aujourd'hui.

   L'explosion récente (accidentelle ?) au Liban (137 morts et 5000 blessés), fait de ce petit pays le blockbuster des tragédies humaines du jour.

   Par la force des choses le Liban fait l'actualité. De nombreux pays ont envoyé des secours d'urgence, hommes et matériels Les chefs d'Etat se rendront à Beyrouth pour voir par eux-mêmes l'étendue des dégâts. Emmanuel Macron est le premier d'entre eux à venir au chevet du malade. On n'a pas oublié que c'est la France qui a administré en 1920 le nouvel Etat libéré de l'Empire Ottoman, sous mandat de la S.D.N. Le Liban est resté sous protection de la France jusqu'à son indépendance en 1943.

   En voyage j'ai rencontré plusieurs Libanais dans les commerces aux Etats Unis. Ils étaient rapides pour m'identifier comme Français. Ils s'adressaient à moi dans un français impeccable, preuve qu'ils avaient été éduqués dans une école française au Liban. La France a laissé de beaux restes au Liban, pour une présence qui n'a pas excédé 23 ans.

   La France avait été choisie pour protéger la communauté chrétienne maronite. Cela a plutôt bien fonctionné puisque les Chrétiens ont appris notre langue et pris connaissance de notre culture. L'affluence de la France a marqué son histoire.

  Aujourd'hui le Liban est cassé. La démocratie communautaire (Pact National de 1943), le socle de la démocratie libanaise, est rejeté par la jeunesse. Le système ne convient plus à la population, surtout les jeunes,  qui n'a plus rien de démocratique et est minée par la corruption.

   Ce pays est en lambeaux. La communauté internationale avec le FMI attend des réformes structurelles avant de verser des aides financières promises pour reconstruire le pays.

Il faut faire vite, le pays est à l'agonie.

Retour à l'accueil