New York, photo prise du New Jersey.

New York, photo prise du New Jersey.

Où est la diplomatie dans la  Bande de Gaza ?

     Le Moyen Orient est une région parmi des plus complexes au monde, elle est aussi une véritable poudrière. Les communautés qui y vivent sont depuis longtemps dressées les unes contre les autres. L'usage qui est fait des religions est le lit des désaccords. La religion n'est plus seulement ce qui lie le Dieu et les Hommes mais qui les communautés les unes contre les autres.

   D'accord, vous allez me dire, les peuples se sont toujours disputés sur le partage. Partage des richesses, des territoires, des femmes (sic), etc...

C'est le partage qui est moins partagé dans notre beau monde.

En Palestine, comme ailleurs. Cela fait 70 ans que cela dure et ce n'est pas prêt de s'arrêter. En attendant on nous bassine sur les Médiaş  en permanence, sur le problème palestinien auquel on ne comprend rien tant il est complexe. Je viens d'entendre 9 minutes d'analyses sur France-culture : "les Enjeux internationaux" de Thierry Garcin. Très instructif mais démoralisant aussi. A entendre Leïla Seurat et Thierry Garcin, on a le droit de se demander : comment un conflit pareil peut-il prendre fin ? Vous pouvez écouter les quelques minutes d'enregistrement maintenant que j'ai réussi à poser le lien. https://www.franceculture.fr/emissions/les-enjeux-internationaux/palestine-dixieme-anniversaire-de-la-prise-de-controle-de-la Cet énoncé me fait penser (ce n'est pas au même niveau bien sûr) aux vendettas corses ou siciliennes : des disputes sur un fond de vengeances, parce qu'on ne sait plus vraiment pourquoi on se dispute.

   Un exemple de blocage. Quelques semaines après la guerre des 6 jours de 1967, les pays arabes en conflit avec Israël ont tenu une conférence à Khartoum où il a été décidé :  

        1) pas de paix avec Israël, 2) pas de reconnaissance d'Israël, 3) pas de négociation avec Israël.

   D'évidence, ces conclusions ne pouvaient pas ouvrir les portes des négociations. Les relations entre les pays arabes du Moyen-Orient ne se sont pas améliorées depuis 1967. Au fil des batailles, on  est inondé d'informations et d'images, on voit des gens qui souffrent et  pour lesquels on ne peut rien faire. On se sent un peu bête. Comment réagir ? Apparemment, la France, l'Europe de peuvent pas grand chose. Comment intervenir ? Je ne me souviens pas d'avancées diplomatiques depuis les Accords de Camp David (sous la houlette du Président Carter) de 1978 qui ont valu le Prix Nobel de la Paix à Sadate et Bégin. Depuis rien sous le ciel de Palestine.

   Voilà une autre contrariété qui me désespère. Bien sûr, je pourrais zapper les mauvaises nouvelles. D'ailleurs beaucoup de gens commencent à vivre sans télévision (sans mauvaises images). C'est là une forme d'indifférence qui ne me plaît pas trop.

   Alors j'écoute les infos et je râle, je peste, je maugrée, je rouspète, je grogne, je bougonne, le bon esprit français, en somme...

Retour à l'accueil