Je viens de voir un documentaire : Gérard Depardieu "Grandeur Nature". J'étais content de voir ce film après tous les démêlés qu'il a eu avec le public français et les media suite à ses conneries en Russie et en Belgique. Il l'a cherché, c'est vrai. Mais Depardieu reste le grand Depardieu qui nous a enchanté pendant toutes ces années.

Le film a reçu un excellent accueil à Cannes et a déjà été présenté sur Arte.

**

 

coupure de presse de "24 heures"

coupure de presse de "24 heures"

**

  Ce n'est pas facile de fermer les yeux sur des pratiques infamantes dont  sont victimes les travailleurs migrants employés dans l'émirat du Quatar (lire l'article).

  Amnesty International vient de publier un vouveau rapport pour dénoncer ces faits. Nous devons dénoncer ces pratiques d'un autre âge. Il faudrait que le Quatar s'ouvre un peu plus au monde et adopte des "normes" de civilisation un peu plus civilisées. Nous  sommes en 2015, pas au Moyen Age. Voici un pays qui se veut respectable qui continue a imposer des relations de travail proches de l'esclavage.

  Certaines communautés arabes ont gardé des vieilles habitudes proches de l'esclavagisme. Il y a encore, d'après Wikipedia, 150 000 esclaves en Mauritanie. C'est pas joli joli...

  De peur de passer pour raciste, on hésite à rappeler cette dure réalité. Le Président Hollande vient d'orchester une cérémonie en Guadeloupe pour commémorer l'abolition de l'esclavage. Pas un mot, bien sûr sur l'esclavage qui prersiste dans le monde.

**

 

 

Festival du Film de Cannes.

Je ne suis pas trop en état de faire des commentaires sur les films que j'ai vu. Je mentionnerais un film ; A PERFECT DAY de Franco Leon de Aranoa. Une bonne histoire, de bons acteurs. Relate l'aventure d'humanitaire en Bosnie. Il va sortir bientôt. On en a pour son argent.

**

La semaine prochaine, je serai à Paris, en visite. Sur ce, je vous souhaite beaucoup de bonnes choses pour les prochains jours. Dimanche prochain, c'est la fête des mères. C'est marrant, ces fêtes généralistes, célébrations à double tranchants.Pas gagnante à tous les coups. De Gaulle invitait pour la fête des mères  quelques mères qui ont eu 10 enfants....pauvres femmes...

Retour à l'accueil