Je ne suis pas le seul être humain émerveillé par le spectacle.

DSCF0039-copie-1

      **

          Vu du Star ferry

DSCF0063

      **

 

Mercredi 10 Septembre 2014

  Je suis à Hong Kong depuis deux jours. Le souffle de Hong Kong me bouscule. J'ai l'impression de forcer l'image. C'est quand même ça, avec ses mots ou avec d'autres. Hong Kong bouscule. Cette activité surdimentionnée. Ces étrangers du 36/44 Nathan Rd qui vendent toutes sortes d'objets. C'est un bazar pakistanais, indien, chinois où des milliers de personnes de croisent. Les commerces sur deux niveaux et au dessus sur 13 étages des petits hôtels, des entrepôts, des ateliers. Huit ascenseurs désservent ces étages, il faut faire la queue pour monter. des gardes Chinois essaient de maintenir l'ordre. A l'entrée principale, des rabateurs vous offrent des chambres, des copies de Rolex, des costumes, à n'importe quel prix. L'Orient de Hong Kong, c'est au 36/44 Nathan Rd.

  Lundi soir, le 8 Septembre, c'était un jour de congé, à l'occasion de la nouvelle lune, pour les résidents de Hong Kong (et aussi en Chine continental). La Baie de Hong Kong était parée de tous ses feux, plus des lumières lazer qui rayaient le ciel. Vraiment magnifique. Je ne me lasse jamais de la Baie de Hong Kong, de jour comme de nuit. Plusieurs fois par jour, je la traverse à bord du célèbre Star Ferry qui date du siècle dernier. Les Anglais sont toujours présents à Hong Kong, avec ses policiers qui patrouillent à pied la ville par deux, comme leurs aînés anglais. Maintenant on ne voir plus de flics à pied sur la voie publique. Le monde moderne avec les CCTV.

  Quand on n'est jamais venu à Hong Kong, on ne peut pas imaginer, ce qu'est cette ville. Et qu'est-ce que je vois vraiment de Hong Kong ? Juste les contours, à peine.

  J'ai modifié mon programme. Je ne me rendrai pas à Shenzhen comme prévu. Dès que j'ai mis le pied à Hong Kong, j'ai senti que je préférais rester un peu plus longtemps à Hong Kong. Comme je ne peux pas modifier mon billet d'avion, je retournerai à Guangzhou pour rentrer à la maison. Seulement 2 heures de train.

**

 

 

L'enseigne d'Agnès B fait fureur à Hong Kong.

Les jeunes filles qui vendent son chocolat ont bien voulu

se prêter à la photo traditionnelle. 

DSCF0066

*****

****

***

**

*




Retour à l'accueil