Vous pouvez lire (en agrandissant) l'article du Parisien qui relate un sondage en matière d'insatisfaction sur la manière dont le covid 19 a été géré dans différents pays. Alain Finkielkraut fait un commentaire assez pertinent.

 

Le deuxième tour des élections municipales a permis l'élection de nombreux maires écologiques.

    Les villes de Bordeaux, Lyon, Strasbourg, Nancy, etc..sont passées écolo. Il fallait que cela se fasse. Entraînés par les écologistes, les Français réalisent enfin qu'il y a une nécessité absolue de respecter la nature et l'environnement. Depuis la fin de la guerre nous avons beaucoup  cherché à améliorer notre production alimentaire et industrielle. Ce développement a gangrené beaucoup d'erreurs : dont la junk food, trop d'automobiles polluantes, transports aériens inutiles et polluants, des plastiques en quantité, etc...

   On mesure maintenant les conséquences dramatiques sur le climat. Les écologistes nous ont mis en gardent sur ces dangers à long terme sur la planète. Les s'aperçoivent aujourd'hui qu'il est indispensable de devenir éco-responsable et votent écologiste aux municipales. Ils ont bien fait.

   Nous allons être, de plus en plus,  gouverné par des écologistes. Il faut s'attendre à vivre autrement. Tout ne sera pas rose. Mes connaissances en écologie sont limitées mais je m'attends à de grands changements dans l'organisation de la société. Nous allons changer de vie. Indispensable pour sauver la planète. La société du  gaspillage est derrière nous.

 

Le mardi 7 juillet 2020.

Le nouveau gouvernement Jean Castex.

   Comme beaucoup de Français, je n'avais jamais entendu parler de Jean Castex. Je suis curieux de voir ce qu'il va pouvoir faire pendant les 15 mois d'action du gouvernement qu'il reste avant d'entamer la campagne présidentielle.

   La nomination de deux nouveaux ministres me surprend : Roselyne Bachelot et Eric Dupond-Moretti. Des personnages populaires habitués aux studios de télévision.  Resteront-ils populaires une fois ministre ? On verra bien. En attendant, je vois que Emmanuel Macron et Jean Castex cherchent, en les nommant, à plaire au grand public. Beaucoup de ministres du premier gouvernement n'étaient pas connus du public, à part François Bayrou et Nicolas Hulot qui ont tous les deux démissionné. Emmanuel Macron tente de nouveau sa chance en nommant deux personnages haut en couleur. Vont-ils s'adapter aux rigueurs de la politique macronnienne ? C'est la dernière ligne droite pour Emmanuel Macron. Il doit maintenant gagner un peu plus de considération auprès du grand public. Comme l'a fait avant lui le Président Chirac, il va devoir serrer beaucoup de mains et utiliser un français familier compris de tous.

Retour à l'accueil