Gare SNCF en musique.

   La gare SNCF de Cannes a placé un piano dans le hall de la gare. C'était bien, c'était chouette d'avoir un hall de gare musical. Et des méchants ont cassé le jouet. Le piano n'a pas été réparé.  Le chef de gare a mis une étiquette sur le défunt piano : piano vandalisé.

  Je comprends l'agacement de la direction de la Sncf. Je regrette aussi qu'à la direction des Chemins de Fer ou au ministère de la culture, on n'ait pas prévu un budget d'entretien du piano. Cela se fait bien pour les rails, les locomotives, les sièges les wagons....Cet instrument de musique était bien utile pour les jeunes qui s'essayaient à la musique. Plusieurs fois j'ai filmé des jeunes au piano dans cette gare. Je me souviens encore de leur fierté à jouer devant un public. Très éducatif ce piano. 

    Alors, Monsieur le Chef de Gare, où faut-il s'adresser pour faire réparer le piano ? L'école de musique de Cannes peut-être ?

@

 La mise en page du blog d'Alinos.

   Je suis viens de m'apercevoir que mon blog n'est pas très lisible,  le changement de page (la lectures des pages précédantes) n'est pas très facile. 

  J'ai trouvé une autre présentation, un peu plus imagée..Pour avoir vos réations, j'ai ouvert cette semaine la page des commentaires vous pourrez ainsi me dire ce que vous en penser, si vous avez 5 minutes à perdre. Bien cordialement à vous, chers lecteurs/blogueurs. 

   12 mars 2016. Certains lecteurs parisiens du blog ont reçu de la publicité intenpestive. J'ai demandé à Over-blog de faire cesser cette pratique.

   Autre chose : la nouvelle présentation du blog a aussi été revue. Les photos faisait trop la Une du blog. Je suis revenu à l'ancienne présentation, beaucoup plus sobre.

   Une dernière chose : pour obtenir directement le dernier post, c'est mieux de vous abonner. Si vous n'aimez pas l'abonnement, le mieux, pour voir le dernier post est de taper "le blog d'alinos" dans Google. Sinon Google ou les autres moteurs de recherche vous envoie sur n'importe quelle page, parfois sur des pages vieilles de plusieurs années.

@

Les demandeurs d'asile de Calais.

    C'est toujours dur de voir des gens tombés dans la grande précarité, en attente d'être recueillis,  en Angleterre ou ailleurs. Ils sont maintenant des milliers en attente d'un départ face aux Cliff of Dover.Je n'imagine même pas être à leur place. C'est même pas possible à faire en raison de la diversité des personnes. Il y a des familles des isolés, des Syriens, Afghans, Pakistanais, toutes sortes de gens qui ont souvent payé des passeurs pour arriver jusqu'à Calais. Une petite ville du Nord qui ne brille pas dans le ciel de France. Rodin a créé une sculpture qui représente les Six Bougeois de Calais qui ont offert leur vie en échange de la ville de Calais assiégée par les Anglais au XIV ième siècle. La statue est visible de l'hôtel de ville de Calais, une copie est au Musée Rodin de Paris. Bref, la ville de Calais n'avait pas besoin des réfugiés pour être célèbre dans le monde entier. Oui, même les Américains connaissent maintenant Calais.

  Ces demandeurs d'asile mettent tout le monde dans l'embarras. Ils sont installé dans un campement de fortune. C'est une honte de voir ces gens vivre en plein hiver dans ces conditions. Mais est-il envisageable de construire une ville nouvelle à côté de Calais pour les héberger dignement ? Pour combien de personnes ? 5 000, 10 000, 100 000 ou plus ? La France peut-elle restée un lieu de "stockage" des migrants en attende d'une autorisation d'entrée pour la Grande Bretagne ?

  Les Etats adoptent des politiques d'immigration qu'ils souhaitent. Ce n'est pas le Conseil de l'Europe qui décide. Les permis de séjour sont accordés avec parcimonie par les Etats, sauf l'Allemagne qui ne semble pas encore avoir fermé ses frontières.

   Les ONG présentes sur place, sont les grands défenseuses des réfugiés de Calais. Elles défendent comme elles peuvent les réfugiés. Elles s'adressent aux média, aux Etats, à tous les personnes et organismes qui ont la capacité à faire "quelque chose" pour ces pauvres gens. Elles ne peuvent guère faire beaucoup plus. Ce sont les Etats qui décident de ce qu'ils peuvent faire et ne pas faire.

   Je regrette personnellement de voir des images de réfugiés agressifs qui s'en prennent aux chauffeurs de camions ou au personnel qui fait fonctionner le tunnel sous la Manche. Ces personnes se comportent comme si ils avaient un droit pour se rendre en Angleterre. Leur nombre ne leur donne pas plus de droits. La police des frontières contrôle les entrées. La Grande Bretagne est en dehors des frontières de Schengen.

   Actuellement, il y a tout de même urgence, la France et l'Europe connaissent un gros problème humanitaire. On ne peut pas laisser mourir de faim ou de froid des milliers de gens à Calais, même s'ils attendent un embarquement hypothétique pour l'Angleterre.

@@

Retour à l'accueil