La photo de famille des candidats à l'Election Présidentielle de 2017..

La photo de famille des candidats à l'Election Présidentielle de 2017..

Vendredi 21 avril 2017, 7h44.

Dimanche, premier tour des présidentielles.

   Je n'ai pas beaucoup de temps pour le blog. Mon candidat favori organise aujourd'hui une réunion à Nice pour préparer le scrutin de dimanche. Je me suis porté volontaire pour participer à l'organisation du scrutin. Ma mission sera aussi d'éviter la fraude. On m'a dit que certains membres des bureaux des élections cherchent à favoriser leur candidat : les décomptes peuvent être mal faits malgré les précautions prises pour l'éviter.

   Quel sera l'élu des Français dimanche prochain ? Je l'ai déjà écrit dans ce blog, pour ce sera Emmanuel Macron. Je ne suis pas trop sectaire, si c'est François Fillon, je ne prendrais pas le premier avion pour l'étranger planquer mes biftons. Si c'est Fillon l'heureux élu, la France ne tombera pas plus bas qu'elle n'est aujourd'hui. J'imagine qu'il gérera les affaires pour que rien ne bouge. Pour que les riches restent riches et les pauvres, pauvres. C'est ça le conservatisme. Macron devrait faire mieux, mais pas de miracles non plus.

   Cette élection, c'est un peu comme un cabinet de recrutement dans une entreprise. Va-t-on choisir un candidat intelligent et talentueux sans expérience ou un autre candidat connu, dont on sait qu'il ne dérangera pas les gens déjà en place. 

   Avec Emmanuel Macron Président on donne une chance à un candidat ouvert au développement économique et au respect des personnes. Il compte sur les Français qui n'ont pas peur de travailler le dimanche quand c'est nécessaire. Pour faire sa place au soleil, il parfois utile de retrousser ses manches. J'en connais qui ont suivi des cours du soir après le boulot pour améliorer leur situation professionnelle. Je ne crois pas non plus aux paroles douces et sucrées de l'extrême gauche.

   Voilà où j'en suis. J'aime encore prendre des risques en politique. Un risque mesuré. Avec Macron, nous ne connaîtrons pas des envolées lyriques comme nous le promet Mélenchon qui puise ses références chez Chavez et Castro.

   J'ai une préférence pour le programme économique de Macron, je le préfère, aussi, au candidat conservateur catholique Fillon. La France n'a plus les moyens de rester à la traîne par rapport à des pays comme la Chine, l'Allemagne, la Grande-Bretagne, les USA, et beaucoup d'autres pays. La frilosité en économie est un gros handicap, on peut progresser mais seulement après avoir reçu la preuve que "cela fonctionne". Ce suivisme ne peut que nous placer en seconde position. Cette attitude de retrait ne nous  sortira  jamais de la sinistrose, notre quotidien depuis trop longtemps.

   Je vote pour l'ouverture, je vote pour la jeunesse qui croit encore au travail et à l'intelligence. Je crois aussi à une France généreuse avec ceux qui souffrent.

 Dimanche, je vote Macron !

Retour à l'accueil