ALIM0501

Dans les lieux publics, on trouve des arbres, des fleurs, mais aussi

des sculptures sympas, comme celle-ci (Chicago)

 

 

 

Le Mc Donald's restaurant de la State Str. de Chicago affiche ses opinion sur la diversity.

Des bonnes paroles et jolis dessins affichés sur les murs.

ALIM0520

 

&&&&&&&&

 

 

 Ma visite chez le dentiste

La dent malade m'a contraint à l'action. J'ai pris les contacts téléphoniques avec le service d'assistance santé de ma banque pour connaître leur niveau d'in :tervention.J'ai ainsi appris que pour les titulaires d'une carte Premier  l'assurance de la Banque Postale prenait en charge jusqu'à 700 € de la facture pour les urgences dentaires à l'étranger. Rassurant.
J'ai trouver un dentiste à Torrance dans un quartier populaire, Tout près d'un magasin Walmart où j'ai acheté mon GPS à 40 $.Les dentistes font généralement leurs tarifs en fonction du pouvoir d'achat de leur clientèle.
La secrétaire du cabinet dentaire qui m'a reçu la première fois m'avait demandé de me présenter le lendemain à 9 H. J'y étais. Une seule personne se trouvait dans  la salle d'attente. Quelqu'un me demande d'écrire mon nom sur un post-il :  J'écris mon nom.  arrive ensuite la secrétaire de la veille. Elle m'accueille chaleureusement et me demande de remplir une fiche de renseignements de deux pages, beaucoup de renseignements concernant les assurances santé (américaines) ainsi que mon employeur (américain). Je remplis ce que je peux. A 9H45, une autre personne me dit "c'est à moi". On m'installe sur un fauteuil. J'attends. Deux dames en blouse verte me demandent où j'ai mal, sans me faire ouvrir la bouche. Comme elles touchaient à l'appareil de radiographie, j'ai pensé qu'elles allaient faire une radio. On m'a placé un tablier de plomb. Pas très facile de faire un cliché d'une dent sans l'identifier précisément...Bref, comme il ne m'en restait qu'une au fond et en haut, j'ai pensé qu'elles allaient quand même  y arriver. Deux clichés ont quand même été nécessaires.
Encore un temps d'attente. Arrive le dentiste, je lui raconte  mes soucis. Il regarde la radio visible sur un écran d'ordinateur. " L'extraction de la dent est nécessaire, pas d'alternative, me dit-il, 200 $ pour l'extraction et 350 $ pour le remplacement du dentier, car sans la dent  extraite, le dentier sera "loose" (instable). Il ajoute : "It's a good price" (un bon prix). La secrétaire, toujours derrière lui, confirme :  "A good price !" J'accepte.
 Quelques minutes d'attente. Une autre  assistante arrive pour faire les empreintes des machoires. Vite fait bien fait.Nouvelle attente. Arrive une assistante en rose qui me badigeonne la gencive avec un produit anesthésiant, me colle une espèce de sucette  avec un morceau de gaze dans la bouche, me fait fermer la bouche.  Une seringue et les instruments de chirurgie sont préparés. J'attends encore. Le dentiste arrive, m'anesthésie à trois endroits. " Ca va piquer un peu" me dit-il. Ca pique. Il s'en va de nouveau. Cette fois-ci il m'annonce son retour pour dans vingt minutes. J'attends. Retour. Il me positionne comme il faut, prend ses instruments et arrache la dent.  En trois manipulations c'était fait. Il m'avais prévenu : vous sentirez une forte pression. Malgré mon habitude aux extractions, on m'a déjà arraché les 2/3 de mes dents, je peux vous certier que la pression était forte et les craquements très désagréables. On m'a donné de la gaze pour contenir l'hémorragie. Une autre personne m'a établi une ordonnance pour des médicaments anti-douleur et des antibiotiques que j'ai payé 23 $. Pas excessif.
Voila pour ma visite chez le dentiste. L'intervention sur le fauteuil a pratiquement duré deux heures. De mon siège, je ne pouvais pas voir combien de patients soignait le dentiste.Je pense que l'on devait être quatre    soignés simultanément. Bien différent du système français.

 

Ma machine me dit que je ne peux plus mettre de photos sur le blog

parce que, d'après elle, il me manque un logiciel


On verra plus tard pour les photos
 


 

Retour à l'accueil