Après l'attaque du professeur Samuel Paty.

      L'attaque, la sauvagerie de cette attaque, perpétuée par un jeune homme de 18 qui a l'âge d'être lycéen, est bouleversante. Elle mérite une réponse forte de la part de l'Etat et de l'Education Nationale. A côté des mesures de politiques qui seront prises, je pense que l'Education Nationale devrait instaurer tous les ans, à la date d'anniversaire de la tuerie, un cours spécial sur la place de la liberté d'expression dans notre république. La France a, par le passé,  réagi trop mollement face aux différentes attaques islamistes. Nous sommes face à un islam radical qui cherche à déstabiliser les fondements de notre république. Notre réaction doit être forte mais proportionnée à ces attaques indignes.

        Le professeur Samuel Paty a été emporté par l'islamisme radical, il doit rentrer dans l'histoire en inscrivant un jour de commémoration. Les humiliations doivent cesser, elles cesseront.

 

Retour à l'accueil